Comment faire grossir sa poitrine naturellement ?

Grossir la poitrine naturellement est le 1er objectif de nombreuses femmes jeunes et moins jeunes. Mais pour cela, il faut utiliser les bonnes méthodes qui ont fait leurs preuves. Nous vous expliquons ici les 3 solutions naturelles et qui marchent vraiment pour dire adieu à une petite poitrine, des seins plats et sans forme. Vous découvrirez qu’il suffit de 2 à 3 mois pour gagner parfois une taille de bonnet et parfois plus encore. Il n’est pas nécessaire de prendre des médicaments ou des d’utiliser des procédés complexes. Les remèdes de grands-mères sont les plus simples et souvent ceux qui donnent les meilleurs résultats !

1. Massage pour augmenter la poitrine naturellement

Depuis toujours, les femmes qui ont de petits seins se sentent mal dans leur peau et trouvent que leurs principaux attributs féminins manquent de formes. Vouloir acquérir une plus grosse poitrine quand dame nature en a décider autrement peut être un vrai calvaire. Pourtant, grâce à une certaine plante dotée de pouvoirs naturels, leur rêve d’avoir une poitrine plus ronde et visible peut être exaucé… à l’aide notamment du massage.

Modelage des seins

Massage pour grossir sa poitrine naturellement
Massage pour grossir sa poitrine naturellement

Conçue à partir d’une huile essentielle très puissante, l’huile fenugrec bio pour le massage de la poitrine est la 1ère méthode 100% naturelle. Cette plante dotée de graines jaunes et odorantes est utilisée en cosmétologie pour la conception de sérum volumisant pour le buste. Si le “foin grec” est tellement efficace, c’est qu’il renferme des phytoœstrogènes qui ont pour effet de développer la taille de poitrine entre autre. Pour agir pleinement au cœur des cellules cutanées, elle doit pénétrer l’épiderme et seul un remodelage va permettre cette transformation.

Huile de massage

Le choix d’une huile naturelle est le plus approprié. Évitez le macérat huileux de fenugrec, les produits qui contiennent des ingrédients chimiques et dangereux.

Rôle des phytoœstrogènes

Les œstrogènes (estrogènes) forment un groupe de stéroïdes sont une hormone sexuelle féminine (oestradiol) produite par les ovaires. Sous la forme de phyto-œstrogènes, ils sont non-stéroidïens est produits par les plantes. Lorsqu’ils sont employés en usage externe comme c’est le cas pour le massage poitrine, ils vont permettent de développer la taille des cellules cutanés dans les régions sexuelles (poitrine, fesses, hanches, haut des cuisses).

Y a t-il un risque de cancer du sein ?

L’apport de phytoœstrogène par voie cutanée (application externe) est sans risque pour la santé et ne peut provoquer de cancer du sein. Les seins sont raffermis, ils grossissent de plusieurs millimètres à plusieurs centimètres en quelques semaines. Une utilisation permanente n’est pour autant pas conseillée et il est préconisé de faire des cures de 3 mois d’affilé. Une pause de d’une semaine doit être faite avant de renouveler une nouvelle séries de massage quotidiens.

2. Aliments conseillés pour grossir la poitrine naturellement

Manger des plantes !

L’alimentation peut jouer une rôle favorable dans le développement du volume de sa poitrine. Parmi les meilleurs aliments nutritifs, privilégiez les fruits et légumes riches en phytoœstrogènes comme le fenouil, le Sénégrain ou ses feuilles aromatiques, les graines de lin, le trèfle rouge, le soja est bien d’autres encore. Les aliments protéinés sont aussi extrêmement bons pour développer la masse du muscle pectoral, à condition de pratiquer les exercices adaptés (voir le chapitre suivant).

Des plantes comme l’anis ou la racine de réglisse jouerait également un rôle dans l’augmentation du volume de la poitrine des femmes qui en consomment. Cependant, il n’existe aucune preuve tangible ventant les mérites de ces plantes sur le volume mammaires. Dans tous les cas, l’alimentation ne va pas faire grossir les seins démesurément sauf si vous prenez du poids.

Isoflavones de soja

Les isoflavones comme isoflavones de soja sont riches en protéines et peuvent améliorer l’aspect de la poitrine. Controversé, le soja n’a pas toujours une bonne image auprès du public. Pourtant, selon une étude de 2014 réalisée sur des femmes asiatiques, un apport en isoflavone auraient un rôle protecteur du risque de cancer du sein chez les femmes pré et post-ménopausées.

3. Exercices conseillés pour développer le volume de sa poitrine

La 3ème méthode consiste à développer les muscles de la poitrine par la pratique d’exercices ciblés. Le but est de faire des séries de mouvements destinés à développer les pectoraux féminins. C’est un travail qui peut être long est fastidieux mais qui possède des avantages comme le maintien plus haut du buste. Cependant, ce n’est pas la meilleure solution pour grossir sa poitrine naturellement puisque les muscles n’agissent pas au niveau des glandes mammaires.

Attention d’ailleurs car un excès de musculation à tendance à réduire le volume mammaire des femmes qui ont déjà une forte poitrine. Ceci à cause du muscle pectoral qui puise la graisse du sein pour alimenter le muscle et le développer. C’est pourquoi les exercices musculaires sont avant tout destinés aux femmes qui soit une petite poitrine soit qui ont du poids à perdre. Parmi les meilleurs mouvements et les plus connus, il y a les pompes, les développés couchés et les écartés couchés.

Développé couché et pompe

A la différence des pompes qui se font avec le poids du corps, les développés couchés se font avec des poids ajustables. Selon vos capacités et le but recherché, munissez vous d’un banc de musculation et d’une barre haltère. Il faut comptez un minimum de 3 séances d’entrainement par semaine pour apercevoir les premiers résultats après 3 à 6 mois de pratiques. Des exercices pour muscler les pectoraux sont plus faciles à réaliser en salle de fitness qu’à la maison car il faut un peu de matériel et acquérir la bonne technique.

Nous avons exclus les procédés qui ne sont pas franchement naturels comme la chirurgie avec implants mammaires. En plus des dangers qu’elle représente, cette intervention ne donne pas de résultats naturels. Bien souvent des coques fibreuses apparaissent autour du sein et n’ont rien d’esthétique…